Groupement international des Secrétaires Généraux des Universités Francophones
Vol.1 No.1 Juin 2008

 

Dans ce numéro :
Mot du président
Compte-rendu de la dernière réunion du conseil d'administration
Retour sur le 16e colloque du GISGUF (Genève 2007)
Colloque 2009 à Abidjan
Nouvelles des membres
SG en vedette : Louis Marquis
Nouvelles des universités
Nouvelles de l'AUF
Événements à venir

Mot du président

C'est avec plaisir que je vous fait parvenir ce premier numéro du bulletin électronique de notre groupement : le GISGUF en bref.

Avec ce bulletin, vous serez mieux informés des événements qui jalonnent la vie universitaire de nos institutions. De plus, ce véhicule permettra aux membres de s'informer sur des sujets divers. Ces dernières années, le courriel et le site Web ont été les principaux outils utilisés par le GISGUF pour transmettre de l'information à l'ensemble des membres. Aujourd'hui, l'omniprésence d'Internet dans notre quotidien nous amène à revoir notre façon de faire. Un bulletin électronique, tout en évitant l'utilisation du papier, permet une diffusion rapide et plus fréquente des nouvelles.

Ce bulletin devrait paraître deux fois par année, normalement quelques semaines après chaque réunion du conseil d'administration. Vous serez donc informés des dossiers traités par le conseil, ainsi que tout autre sujet que vous voudrez bien soumettre au rédacteur en chef Sébastien Langevin pour le bénéfice de vos collègues!

Nous espérons que GISGUF en bref répondra à vos attentes. Mais pour être un franc succès, il devra être utilisé par l'ensemble des membres. Je vous invite donc, lorsque cela est possible, à vous servir de cet outil pour transmettre des informations à tous.
Bonne lecture!

Michel Quimper, président du GISGUF

Compte-rendu de la dernière réunion du conseil d'administration

Le Conseil d'administration du GISGUF a tenu une réunion à Abidjan, en Côte d'Ivoire, le vendredi 2 mai 2008. L'organisation du colloque 2009 était le principal point à l'ordre du jour. M. Toto Jérôme Balou Bi, secrétaire général de l'Université de Cocody, M. Germain Adja-Diby, secrétaire général de l'Université de Bouaké, et M. Inza Doumouya, secrétaire général de l'Université de Abobo-Adjamé, ont accueilli les membres du conseil d'administration et organisé des visites et des rencontres afin qu'Abidjan soit l'hôte du prochain colloque du GISGUF.

Les membres du CA ont ainsi pu rencontrer M. Téa Gokou, président de l'Université de Cocody, M. Étienne Ehouan Éhilé, président de l'Université d'Abobo-Adjamé, et M. Aka Landry Komenan, président de l'Université de Bouaké, à Korhogo. Ils ont de plus été reçu à la résidence officielle du président de la République de Côte d'Ivoire, M. Laurent Gbagbo, le samedi 3 mai. M. Gbagbo a accepté de patronner le colloque 2009 du GISGUF.

Les membres du CA ont par ailleurs pris des décisions quant au site Web du GISGUF. Il sera mis à jour plus régulièrement et un bulletin électronique sera envoyé aux membres deux fois par année afin de les informer des décisions prises par le conseil d'administration et également pour fournir de l'information sur les activités à venir et sur d'autres sujets susceptibles d'intéresser les secrétaires généraux francophones. Un renforcement des liens avec l'Agence universitaire de la francophonie (AUF) afin de favoriser le recrutement de nouveaux membres a également fait partie des discussions. Sur la photo, de gauche à droite, M. Normand Trudel, M. Stephane Berthet, M. Michel Quimper, Mme Magdalena Miatello, M. Luc Ziegler, M. Germain Adja-Diby, M. Laurent Gbagbo, M. Inza Doumouya, M. Toto Jérôme Balou Bi, M. François Paquis,et Mme Marthe Atangana-Abolo.

Retour sur le 16e colloque du GISGUF
Genève 2007

La gestion de la qualité dans les établissements d'enseignement supérieur
Le XVIe colloque du GISGUF qui s'est déroulé du 20 au 23 juin 2007 à Genève a été un plein succès tant par le programme proposé que par la richesse des échanges entre les participants. D'autre part, les contributions des différents participants ont permis d'illustrer concrètement la manière dont la question de qualité est traitée dans les universités du GISGUF; soit par des exemples très précis, soit par la description des processus mise en place pour gérer la qualité dans nos universités.

Ce colloque a permis de partager nos pratiques avec une dimension multiculturelle tout à fait intéressante, apportant ainsi une grande richesse aux échanges.

Il est apparu clairement que la gestion de la qualité touche le cour du système universitaire actuel en pleine mutation. Nous avons pu constater par le biais des contributions et discussions qu'aujourd'hui chaque institution se doit de s'adapter et de réagir en temps réel aux évolutions rapides d'un environnement de plus en plus concurrentiel. Cela impose notamment une flexibilité décisionnelle et financière, en un mot une autonomie accrue à tous les niveaux. Ce besoin d'autonomie des universités est étroitement associé aux soucis de la qualité, de l'évaluation et de la remise en question des structures académiques.

Il a été souligné que cet accès à plus d'autonomie passe immanquablement par la capacité de l'université à assurer et garantir l'offre et le maintien de prestations de qualité.

Chaque participant a ainsi pu acquérir une nouvelle expérience en matière de gestion de la qualité, ou à tout le moins comparer les expériences présentées à celle de son institution et ainsi y entrevoir de nouvelles pratiques ou de nouveaux concepts à intégrer dans sa pratique locale.

La synthèse du colloque effectuée par M. Louis Marquis exprime parfaitement et de manière très claire ce qu'ont été les apports et résultats de ce colloque. C'est donc un rendez-vous pour le colloque 2009!

Photos du colloque 2007- cliquez pour voir le diaporama

Cliquez pour voir le diaporama

Colloque 2009 à Abidjan

Le conseil d'administration a choisi Abidjan pour le tenue du 17e colloque du GISGUF. C'est donc un rendez-vous pour tous les secrétaires généraux francophones, en Côte d'Ivoire, du 28 avril au 2 mai 2009. Le comité organisateur du colloque doit encore finaliser certains détails, mais le thème retenu est L'université en réseau et les nouveaux enjeux de l'enseignement et de la recherche. La mondialisation et le globalisation de l'économie ont une incidence sur la société des savoirs et des connaissances. Les systèmes d'enseignement supérieur et de recherche scientifique doivent se remettre en cause pour demeurer véritablement au service de la société. Le programme du colloque regroupera des activités qui traiteront de cette mutation, de la recherche et le développement de structures en réseaux et de leurs impacts dans tous les domaines de la gestion universitaire.

Le colloque sera précédé d'un séminaire de deux jours sur la méthodologie de calcul du coûts des formation dans le cadre de la réforme LMD.

Plus d'information sur le colloque et le séminaire seront transmises à tous les membres du GISGUF en novembre. M. Toto Jérôme Balou Bi est responsable de l'organisation du colloque. Il est appuyé dans sa tâche par M. Germain Adja-Diby, M. Inza Doumouya et Mme Marthe Atangana Abolo, secrétaire général de l'Université de Dschang, au Cameroun. M. Normand Trudel, secrétaire général de l'École de technologie supérieure, à Montréal, assistera M. Balou Bi dans la préparation du budget. Des représentants du Canada, de la France et de la Suisse tenteront de trouver des commanditaires dans leur pays afin que le colloque soit un succès sur le plan financier..

Nouvelles des membres

Mme Thérèse Belle-Wangue, secrétaire générale de l'Université de Douala (Cameroun), a pris sa retraite. Elle est remplacée au conseil d'administration du GISGUF par Mme Marthe Atangan-Abolo, secrétaire générale à l'Université de Dschang (Cameroun).

Pour la première fois de son histoire, l'Université de Montréal (Canada)a conféré à l'un de ses grands commis le titre d'émérite. En effet, M. Michel Lespérance, membre honoraire du conseil d'administration du GISGUF, qui a été secrétaire général de l'Université pendant 22 ans, est désormais secrétaire général émérite. Le Conseil de l'Université a adopté une décision en ce sens le 28 avril dernier.  suite >>

Mme Colette Liot a reçu la Légion d'honneur le 5 juin dernier. Mme Liot a occupé la fonction de secrétaire générale de l'Université d'Evry (France) pendant huit ans, depuis la création de l'établissement en 1990 jusqu'en 1998. Passionnée par les relations internationales et en particulier par le continent africain, elle a participé à des missions d'évaluation dans des universités africaines pour le ministère de la coopération.
suite >>

SG en vedette : Louis Marquis

M. Louis Marquis était secrétaire général de l'Université de Sherbrooke (Canada) jusqu'au 27 février 2008. D'abord professeur à la Faculté de droit de l'Université, Louis Marquis s'est intéressé aux domaines du droit transnational (droit international, droit comparé, droit uniforme), du droit commercial international et des modes de prévention et de règlement des différends. Spécialiste mondialement reconnu, son expertise a été sollicitée par de nombreux États étrangers, tels Madagascar, le Maroc, et la Belgique. Cela l'a conduit à assumer des responsabilités en matière d'élaboration de politiques de développement et de réformes juridiques, ainsi que de montage de programmes de formation à travers le monde.

M. Marquis a occupé la fonction de vice-doyen à la recherche de 1996 à 2000 et celle de doyen de la Faculté de droit de 2000 à 2004. Il a également été directeur-fondateur du premier programme francophone d'études supérieures en prévention et règlement des différends. Il est titulaire d'un baccalauréat en droit (Sherbrooke), d'une maîtrise en droit (University of Cambridge, Queens' College) ainsi que d'un doctorat en droit (Ph. D.) de la University of British Columbia.

Récemment, il a présidé le comité de l'Association des secrétaires généraux d'établissements universitaires du Québec responsable de l'organisation de la journée d'études portant spécifiquement sur la gouvernance des établissements universitaires. Nous lui souhaitons bonne chance dans ses nouvelles fonctions de vice-recteur aux relations internationales et vice-recteur à la communauté universitaire de l'Université de Sherbrooke.

Nouvelles des universités

Université de Genève
Une nouvelle loi pour l'Université de Genève est entrée en vigueur en avril dernier. Cette nouvelle loi cadre donner plus d'autonomie à l'université et simplifie diverses procédures. Ainsi la gouvernance proposée favorise la prise de décision, l'adaptation et la participation, tout en maintenant les contrôles nécessaires de la part de l'État. Une convention d'objectifs formalise le mode de collaboration entre l'État et l'université en fixant les objectifs assignés à l'institution, les modalités que celle-ci entend mettre en oeuvre pour les atteindre et les critères permettant de déterminer si ceux-ci ont été atteints.

D'autre part, en Suisse, une discussion est en cours sur le projet d'une nouvelle loi fédérale sur l'aide aux hautes écoles et la coordination dans le domaine suisse des hautes écoles. Ce projet donne de manière très claire une responsabilité conjointe à la Confédération et à l'ensemble des cantons pour le pilotage du système suisse des hautes écoles. Cette responsabilité s'exprime par des compétences concentrées principalement sur la planification stratégique, la coordination, l'assurance qualité et les règles de financement. En dehors de ces quatre compétences, les hautes écoles et leurs instances de tutelle conservent une grande liberté d'action.

L'Université du Québec ouvre un bureau à Paris
L'Université du Québec a inauguré la Maison de l'Université du Québec à Paris le 27 mai 2008. Elle souhaite développer des programmes de formation conjoints avec des universités françaises et s'assurer de cursus intégrés pour ses étudiants à l'étranger. Autre objectif : développer des projets de recherche conjoints France-Québec, permettant de bénéficier des fonds européens. L'UQ regroupe l'Université du Québec à Montréal (UQAM), la Télé-université (TELUQ), les universités du Québec à Trois-Rivières (UQTR), à Chicoutimi (UQAC), à Rimouski (UQAR), en Outaouais (UQO), en Abitibi-Témiscaminque(UQAT), l'Institut national de la recherche scientifique (INRS), l'École nationale d'administration publique (ENAP) et l'École de technologie supérieure (ÉTS). Toutes les universités du réseau de l'UQ sont membres de l'Agence universitaire de la Francophonie.

Journée d'études ASGEU/CREPUQ sur la gouvernance des établissements universitaires
Le Comité des secrétaires généraux de la CREPUQ tenait une journée d'étude le 3 avril dernier à l'Université de Sherbrooke en collaboration avec l'Association des secrétaires généraux d'établissements universitaires du Québec. Dans un contexte de modernisation des pratiques de gouvernance universitaire, cette journée avait pour but la poursuite de la réflexion sur la mise en oeuvre des principes de gouvernance du Rapport du Groupe de travail sur la gouvernance des universités de l'Institut sur la gouvernance d'organisations privées et publiques. Cette journée visait également à faire un retour sur des modifications législatives adoptées en décembre 2007 par le gouvernement québécois.

Nouvelles de l'AUF

Présentation du GISGUF lors du Sommet de la francophonie
Le GISGUF a produit un document qui sera inclus dans le cahier de presse de l'Agence universitaire de la francophonie (AUF) lors du Sommet de la francophonie qui aura lieu à Québec en octobre 2008. Cette réalisation est une manifestation concrète de la collaboration entre le GISGUF et l'AUF.

Évaluation d'universités au Burkina Faso
Mme Monique Ronzeau, secrétaire générale de la Chancellerie des universités de Paris, a réalisé au titre du GISGUF, pour le compte de l'AUF, une expertise d'évaluation d'universités au Burkina Faso. Cette mission a été financée par la Banque mondiale.

M. Bernard Cerquiglini est depuis le 7 décembre 2007 le nouveau recteur de l'AUF. Professeur de linguistique rattaché à l'Université Paris 7 - Denis Diderot (France), il a aussi été professeur titulaire à l'Université d'État de la Louisiane (Louisiana State University), à Bâton Rouge, où il a dirigé le Centre d'études françaises et francophones. Au cours de sa carrière, Bernard Cerquiglini a notamment été directeur de l'Institut national de la langue française, vice-président du Conseil supérieur de la langue française, délégué général à la langue française et aux langues de France et président de l'Observatoire national de la lecture. Il a également été chargé par le gouvernement français d'une mission sur la réforme de l'orthographe, puis d'une mission sur les langues nationales en France. Il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages universitaires, dont certains ont été traduits. Spécialiste de la langue française, Bernard Cerquiglini est aussi l'auteur et présentateur de « Merci professeur ! », émission à très grand succès consacrée à la langue française et produite par TV5Monde, la télévision internationale en français.

 

Événements à venir

2008
2009
  • Séminaire sur le calcul du coût des formations - Réforme LMD
    27 et 28 avril, Abidjan, Côte d'Ivoire
  • 17e colloque du GISGUF
    28 avril au 2 mai, Abidjan, Côte d'Ivoire

Groupement international des Secrétaires généraux des Universités Francophones
www.gisguf.org

Production : École de technologie supérieure, Montréal, Canada